FAQs - l’assurance soins médicaux

How it works


Une assurance maladie, ou « assurance soins médicaux », couvre les frais de soins de la vue, de soins dentaires, de soins médicaux ou de soins chirurgicaux que vous pourriez engager. Les résidents du Canada ont droit à la couverture provinciale, et une couverture supplémentaire peut être souscrite au titre de régimes d’assurance maladie complémentaire (régimes qui couvrent les coûts excédant ceux pris en charge par le régime provincial). Les régimes d’assurance maladie complémentaire couvrent les frais non pris en charge par votre régime provincial. Par exemple, l’Assurance-santé de l’Ontario (OHIP) ne couvre pas les lunettes, mais le régime FlexSanté de Manuvie les couvre (jusqu’à concurrence d’un maximum annuel).


La quote-part (ou « coassurance ») constitue une norme dans la plupart des régimes d’assurance maladie. Il s’agit d’un coût fixe payé par l’assuré pour certains services de soins de santé, comme les visites chez le médecin. Par exemple, l’assuré paie 10 $ pour les médicaments sur ordonnance et les couvertures d’assurance couvrent la balance, jusqu’à concurrence du maximum annuel (somme maximale payable par le fournisseur d’assurance au cours d’une année).


Vous pouvez avoir un régime d’assurance collective (régime offert à un groupe de participants, le plus souvent par votre employeur) et un régime d’assurance maladie individuelle, mais vous ne pouvez pas avoir plusieurs régimes d’assurance maladie individuelle. 


Oui, les régimes d’assurance maladie prévoient un maximum/plafond (somme maximale payable par le fournisseur d’assurance pour un régime donné). Cette somme varie selon le régime et les services ou éléments couverts. Outre ce plafond, une assurance maladie comporte un maximum annuel (somme maximale payable par le fournisseur d’assurance au cours d’une année) et un maximum la vie durant/maximum viager (somme maximale payable par le fournisseur d’assurance de votre vivant). Une fois que les prestations versées au titre de votre régime d’assurance maladie auront atteint le maximum, l’assureur cessera de rembourser les demandes de règlement.


Pour souscrire une assurance maladie, vous devrez fournir des renseignements personnels, comme votre nom, votre adresse, votre bénéficiaire, le mode de paiement, etc. Vous pourriez aussi devoir répondre à des questions d’ordre médical (p. ex., fournir une liste des noms et numéros d’identification des médicaments d’ordonnance pris, des médecins consultés, des antécédents médicaux familiaux, etc.).   


Une prime annuelle est le paiement que vous effectuez pour demander des prestations lorsqu’un événement survient (p. ex., une visite chez le médecin pour un examen annuel). Vous pouvez réclamer des prestations jusqu’à concurrence du maximum annuel du régime (somme maximale payable par le fournisseur d’assurance au cours d’une année). Le coût de l’assurance varie en fonction de facteurs comme l’âge, le type de couverture, etc.


Oui, vous pouvez obtenir des soins sans assurance maladie, car la plupart des Canadiens sont couverts par leur régime provincial. Pour les résidents non canadiens qui ne sont pas couverts par un régime provincial, les frais médicaux peuvent être coûteux. Il est recommandé aux résidents non canadiens d’examiner les options d’assurance maladie, comme le régime Pourmeprotéger de Manuvie pour les visiteurs au Canada, car les régimes provinciaux comme l’Assurance-santé de l’Ontario n’entreront en vigueur qu’après trois mois. 


La principale cause d’augmentation des primes d’assurance maladie est l’inflation associée aux demandes de règlement (montée générale des prix). Parmi les autres raisons, notons les progrès technologiques qui rendent le diagnostic plus coûteux, les hausses des frais raisonnables et habituels, l’ajout de personnes à charge, les problèmes de santé préexistants, les maladies graves et l’accroissement du coût des médicaments et des traitements.


Non, vous n’avez pas besoin d’un certificat de naissance pour souscrire une assurance maladie.


Vous trouverez la réponse sur le site Web Pourmeprotéger de Manuvie. Il est possible de présenter une demande de règlement en ligne au moyen de ServiceSécurisé ou lors d’une visite à la pharmacie ou chez le dentiste; présentez votre carte d’avantages sociaux et faites parvenir la demande directement à Manuvie.


Discutez avec votre fournisseur d’assurance des options possibles pour augmenter votre couverture. Un régime complémentaire (régime qui ajoute une couverture additionnelle à votre régime individuel) est également un excellent moyen d’augmenter votre couverture d’assurance. Par exemple, si vous avez un régime Combinaison PlusMC, garantie initiale ou Pourmeprotéger de Manuvie, vous pouvez ajouter un régime d’assurance hospitalisation comme complément. Veuillez noter qu’une augmentation de votre couverture peut nécessiter une tarification médicale et que des restrictions quant à l’âge peuvent s’appliquer.


Il s’agit d’une décision personnelle. Il n’y a pas d’âge minimum pour souscrire une assurance maladie, car un contrat peut vous couvrir à titre de personne à charge à tout âge. En revanche, pour être le titulaire principal d’un contrat d’assurance maladie, vous devez avoir au moins 18 ans. D’ailleurs, souscrire une assurance maladie lorsque vous êtes jeune vous donne généralement droit à des primes réduites. 


Votre régime provincial prendra en charge certaines dépenses, mais dans de nombreuses circonstances, vous ne serez pas couvert. Des accidents et des problèmes de santé imprévus peuvent survenir et entraîner des frais médicaux élevés que vous devrez payer de votre poche. Le régime Pourmeprotéger de Manuvie pour les visiteurs au Canada est offert aux résidents qui n’ont pas de régime public d’assurance maladie.


Bien qu’un examen physique ne soit pas requis pour l’assurance maladie, Manuvie offre des régimes avec tarification individuelle, comme FlexSanté Combinaison PlusMC, formule de base, qui vous demande de répondre à certaines questions d’ordre médical. Manuvie propose aussi des régimes à établissement garanti, comme FlexSanté Combinaison PlusMC, garantie initiale et Emporte-moi, formule de base, qui n’exigent pas de répondre à des questions d’ordre médical.


Répondez honnêtement à chacune des questions et joignez tous les documents pertinents (habituellement, les reçus). Les formulaires de demande de règlement d’assurance maladie se trouvent habituellement dans la section des demandes de règlement en ligne du site Web de votre fournisseur. 


Les contrats sans tarification (aussi connus sous le nom de « régimes à établissement garanti », qui ne demandent pas d’examen de santé ou de répondre à des questions d’ordre médical) sont faciles et rapides à obtenir. Les régimes à établissement garanti (comme le régime FlexSanté de base et les régimes à adhésion facile) peuvent être souscrits en ligne ou par téléphone sans tarification médicale. Ils sont établis dès que la prime est reçue et payée.


Voici quelques façons de réduire le coût de votre assurance maladie :

  1. Recherchez le régime qui répond le mieux à vos besoins et à votre budget.
  2. Choisissez un régime assorti d’une franchise élevée (somme payée de la poche de l’assuré).
  3. Songez à souscrire un régime avec tarification (avec un examen de santé ou des questions d’ordre médical) plutôt qu’un régime à établissement garanti (sans examen de santé ni questions d’ordre médical), car ils sont généralement moins chers. 

En visitant le site Web de différents assureurs pour comparer les régimes ou en consultant des sites de comparaison, vous pourriez être en mesure d’obtenir une estimation, mais fournir des renseignements personnels de base comme votre âge et vos antécédents médicaux vous aidera à personnaliser votre soumission en fonction de vos besoins. 


Les personnes âgées, comme l’ensemble des particuliers, ne peuvent pas déduire leurs primes d’assurance maladie, car elles sont considérées comme des « frais personnels ou de subsistance » aux termes de la Loi de l’impôt sur le revenu (la « Loi »). Si le contrat d’assurance maladie répond à la définition de « régime privé d’assurance maladie », un terme défini en vertu de la Loi, les primes payées sont admissibles au crédit d’impôt pour frais médicaux conformément à l’alinéa 118.2(2)q) de la Loi.

  • Remarque : Si des aînés obtiennent un remboursement pour des frais médicaux ou d’hospitalisation au titre du contrat d’assurance maladie, ils ne peuvent pas réclamer un crédit d’impôt pour frais médicaux pour ces frais. En revanche, tout montant non remboursé (p. ex., franchise, quote-part ou frais) au-delà des limites du contrat d’assurance maladie ou de la couverture peut être pris en compte dans le calcul du crédit d’impôt pour frais médicaux. Nous recommandons aux aînés de consulter leur conseiller fiscal pour présenter une demande aux fins du crédit d’impôt pour frais médicaux. 

Nous pouvons vous aider!

Réinitialiser le mot de passe


Nous pouvons vous aider!

Réinitialiser le mot de passe


Nous pouvons vous aider!

Réinitialiser le mot de passe


Vérifiez s’il n’a pas été classé par erreur dans vos éléments supprimés ou vos courriels indésirables.Si ce n’est pas le cas, cliquez sur Réinitialiser le mot de passe, suivez les directives et nous vous enverrons un autre courriel.

Si vous ne recevez toujours pas de courriel, appelez-nous au 1 800 268-3763
Du lundi au vendredi, de 8 h à 20 h (HE)


C’est facile. Il vous suffit de cliquer sur le bouton d’inscription et de suivre les instructions.


Notre programme Marijuana à usage médical est disponible au titre des régimes FlexSanté, dans la garantie Médicaments (les restrictions du régime s’appliquent, consultez le Tableau des garanties).


Selon le Règlement sur l’accès au cannabis à des fins médicales (RACFM) de Santé Canada, les patients doivent obtenir un document médical d’un praticien de la santé autorisé. 

Les patients doivent remplir le Formulaire d’autorisation préalable de la marijuana à usage médical avec leur médecin et le présenter à Manuvie aux fins d’évaluation. Suivez attentivement les instructions données sur le formulaire. Si la demande est approuvée, le patient recevra un appel de bienvenue du Centre de soins aux patients de Shoppers Drug Mart (Pharmaprix). Le pharmacien examinera les besoins du patient, en plus de l’aviser des différentes variétés de marijuana à usage médical et des différentes formes accessibles. Grâce à ce soutien, les patients peuvent choisir le traitement qui répond le mieux à leurs besoins et qui est couvert au titre de leur régime.


Notre programme est le seul programme de l’industrie qui :

  • permet aux participants de consulter les pharmaciens spécialement formés du centre des soins aux patients de Shoppers Drug Mart (Pharmaprix);
  • guide le choix des participants à partir de la liste de médicaments couverts;
  • facilite la coordination de la distribution de la marijuana à usage médical;
  • offre un service de gestion de dossier, ce qui inclut la surveillance et la sensibilisation des patients.
  • offre une ligne d’assistance disponible pour de l’orientation tout au long du processus.
En savoir plus

Dependents and Co-applicants Questions


Non, la pension alimentaire pour enfants n’a pas à inclure d’assurance maladie. Il en va d’une décision personnelle et non d’une obligation.


Oui, le mariage est un événement admissible (ou un « événement marquant ») au titre d’une assurance maladie. Les événements admissibles comprennent les événements importants qui vous permettent d’apporter des changements à votre régime en dehors de la période au cours de laquelle vous pouvez renouveler votre adhésion à votre régime d’assurance maladie ou le modifier. Un événement admissible vous donne également la possibilité d’ajouter ou de retirer des personnes à charge au titre de votre contrat.


Non, la couverture d’assurance maladie ne s’applique qu’aux membres de votre famille immédiate qui habitent avec vous. Un petit-enfant peut être ajouté à titre de personne à charge si vous en avez la tutelle légale et qu’il réside avec vous.


Les enfants du conjoint peuvent être couverts au titre d’une assurance maladie, mais il s’agira d’une assurance complémentaire (accessoire). Les enfants biologiques et adoptifs sont couverts tant que vous en avez la tutelle légale. La couverture familiale (contrat d’assurance qui couvre les membres de la famille ainsi que l’assuré principal) ne couvre pas les enfants de votre conjoint, même s’ils constituent des membres de votre ménage. 


Il s’agit d’une décision personnelle et elle pourrait être avantageuse pour couvrir les dépenses que votre régime provincial ne prendrait pas en charge. Bien qu’il s’agisse d’un choix propre à chacun, les nouveau-nés peuvent être ajoutés au contrat dans les 30 premiers jours sans tarification médicale (utilisation des renseignements médicaux ou sur la santé pour évaluer la couverture). 


Une couverture d’assurance maladie peut couvrir les frais qui ne sont pas pris en charge par votre régime d’assurance maladie individuelle (régime d’assurance que vous souscrivez par vous-même) ou votre régime provincial. L’assurance maladie est essentielle pour couvrir les frais médicaux imprévus. Les répercussions financières de ces dépenses inattendues peuvent être dévastatrices. Par exemple, une assurance maladie complémentaire peut couvrir les médicaments administrés à l’extérieur d’un hôpital, que l’Assurance-santé de l’Ontario, elle, ne couvre pas.


Les régimes varient selon votre couverture. Avec les régimes FlexSanté et Emporte-moi, ils peuvent conserver leur couverture jusqu’à l’âge de 21 ans. La plupart des régimes collectifs (régimes offerts à un groupe de participants, le plus souvent par l’employeur) couvrent les enfants jusqu’à l’âge de 21 ans s’ils ne sont pas aux études, ou de 25 ans s’ils sont inscrits à un programme d’études postsecondaires.


Oui, mais une tarification peut s’imposer. L’ajout ou le retrait d’un conjoint peut se faire en tout temps pendant le cycle de vie du contrat et la différence sera facturée ou remboursée selon le cas. 


C’est possible. Les partenaires séparés peuvent choisir de maintenir la couverture de l’un et de l’autre dans leur contrat d’assurance maladie, mais habituellement, lorsque les gens se séparent légalement, ils trouvent des régimes d’assurance distincts.


Si vous avez votre propre régime d’assurance (par l’intermédiaire d’un employeur, par exemple), celui-ci constitue votre assurance maladie principale et s’appliquerait avant un régime complémentaire (régime qui couvre les coûts excédant ceux pris en charge par votre régime provincial) ou un régime au titre duquel vous êtes une personne à charge. Votre régime est le régime principal et tout régime supplémentaire est complémentaire (additionnel).


Les événements marquants sont des événements importants (mariage, naissance d’un enfant, perte de l’assurance collective, etc.) qui vous permettent d’apporter des changements à votre régime, y compris l’ajout ou le retrait de personnes à charge, en dehors de la période habituelle au cours de laquelle vous pouvez renouveler votre adhésion à votre régime d’assurance maladie ou le modifier.

En savoir plus

FlexCare Questions


Oui, vous pouvez résilier votre assurance maladie individuelle en tout temps. Vous devez ensuite attendre 24 mois pour obtenir une nouvelle couverture (à Manuvie).


Le choix de souscrire une assurance maladie privée (aussi connue sous le nom d’« assurance maladie complémentaire ») est personnel. L’assurance maladie complémentaire aide à couvrir les frais imprévus (p. ex., les frais supplémentaires pour les chirurgies, les consultations médicales, les soins dentaires et de la vue, les médicaments sur ordonnance, etc.) qui ne sont pas pris en charge par un régime public d’assurance maladie. Par exemple, un régime d’assurance maladie complémentaire comme FlexSanté peut couvrir le coût des examens d’optométrie et d’autres soins de la vue que vous pourriez avoir payé de votre poche avant.


Une assurance maladie individuelle est une assurance que vous souscrivez par vous-même pour vous ou pour les membres de votre famille immédiate. Elle n’est pas fournie par un groupe ou un employeur. De plus, elle couvre les fournitures et traitements médicaux qui ne sont pas couverts par votre régime provincial.


Les régimes complets couvrent un large éventail de frais. Si tous les régimes d’assurance ne sont pas complets, ils sont complémentaires. Une assurance maladie complémentaire peut couvrir les médicaments sur ordonnance, le nettoyage dentaire et les soins orthodontiques, les frais d’hospitalisation, les soins de la vue, les services paramédicaux, etc. Elle couvre les fournitures et traitements médicaux qui ne sont pas couverts par votre régime provincial.  


Pour souscrire une assurance maladie complémentaire (qui couvre les coûts excédant ceux pris en charge par votre régime provincial), vous devez avoir plus de 18 ans, avoir une couverture au titre d’un régime public d’assurance maladie et résider dans votre province ou territoire de résidence.


Les employés à temps partiel sont admissibles aux régimes d’assurance. Il revient à l’employeur de décider s’il offre des régimes collectifs (à savoir des régimes offerts à un groupe de participants, le plus souvent par l’employeur). Les employés à temps partiel peuvent souscrire une assurance maladie complémentaire (qui couvre les coûts excédant ceux pris en charge par leur régime provincial) à titre de complément à leur régime collectif. 


Les employés contractuels reçoivent rarement une assurance maladie de leur employeur. Toutefois, des régimes d’assurance maladie complémentaire (régimes qui couvrent les coûts excédant ceux pris en charge par le régime provincial) sont offerts. 


Tous les régimes FlexSanté de base comprennent les soins de la vue. La couverture des soins dentaires varie selon le type de régime.


Dans la mesure où le contrat d’assurance maladie répond à la définition de « régime privé d’assurance maladie » (RPAM), un terme défini en vertu de la Loi de l’impôt sur le revenu (la « Loi »), l’article 20.01 de la Loi permet à un travailleur autonome de déduire des sommes payables au titre d’un RPAM géré par un assureur (ce qui exclut, par exemple, un compte Prix coûtant majoré ou un compte de crédits-santé) à l’égard du particulier, de son époux ou conjoint de fait ou d’une personne habitant chez le particulier, à condition que certains seuils soient respectés.

  • Conformément à la lettre d’interprétation 2015-0581431E5 de l’ARC, « Lorsqu’un propriétaire unique n’a pas d’employé, l’alinéa 20.01(2)c) de la Loi limite la franchise sur la prime pour chaque année complète de couverture d’un maximum en dollars. Cette limite est de 1 500 $ pour le particulier, son conjoint et les membres de son ménage âgés de 18 ans ou plus, et de 750 $ pour les membres de son ménage âgés de moins de 18 ans; ces montants sont calculés au prorata en fonction du nombre de jours de la période qui sont dans l’année. La limite en dollars comprend toute taxe de vente provinciale et taxe sur les produits et services applicables. » Pour plus d’information, reportez-vous à la lettre d’interprétation 2015-0581431E5 de l’ARC.
  • Conformément aux alinéas 20.01(2)(b) et (d) de la Loi, la déductibilité des primes du RPAM est également limitée si le propriétaire unique a des employés, y compris des employés sans lien de dépendance. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez l’article 20.01 de la Loi et votre conseiller fiscal.

Si vous êtes travailleur autonome, vous n’êtes probablement pas admissible à des régimes d’assurance collective. Les travailleurs autonomes peuvent bénéficier d’une couverture au titre des régimes publics (régimes provinciaux) et des régimes d’assurance maladie complémentaire (régimes qui couvrent les coûts excédant ceux pris en charge par votre régime provincial).


Non, vous n’avez pas besoin de souscrire une assurance maladie auprès de votre employeur. Vous pouvez également souscrire par vous-même un régime d’assurance maladie complémentaire (régime qui couvre les coûts excédant ceux pris en charge par votre régime provincial). Le seul cas où vous pourriez devoir souscrire au régime de votre employeur est si ce dernier défraie la totalité des primes ou si vous acceptez de le souscrire aux termes d’une convention collective. 


Les propriétaires d’entreprise peuvent souscrire une couverture d’assurance maladie complémentaire (un régime qui couvre les coûts excédant ceux pris en charge par le régime provincial). Le montant d’assurance requis relève d’un choix personnel. Divers types de régimes et différentes options sont envisageables.


La plupart des provinces offrent un régime d’assurance. Vous pourriez également être en mesure d’obtenir une couverture au titre du régime collectif de votre conjoint. De plus, vous avez accès à des régimes d’assurance maladie complémentaire (régimes qui couvrent les coûts excédant ceux pris en charge par votre régime provincial, par exemple le régime Emporte-moi) si vous payez votre première prime (le premier paiement à l’égard du contrat d’assurance) dans les 90 jours suivant la fin de vos garanties d’employé.


Oui, la chirurgie oculaire au laser fait partie de la garantie soins de la vue FlexSanté. La chirurgie oculaire au laser est couverte jusqu’à concurrence du maximum annuel prévu par votre régime.

En savoir plus

Questions à propos de Assurance maladies graves


Pour modifier votre adresse, votre numéro de téléphone ou votre adresse de courriel :


Vous pouvez modifier votre mode de paiement :


Le régime d'assurance maladies graves Pourmeprotégerᴹᴰ est destiné aux personnes en bonne santé âgées de 18 à 65 ans qui désirent obtenir la protection de base abordable de l'assurance maladies graves pouvant être souscrite rapidement et facilement, sans questionnaire médical.


Par « signes et symptômes », on entend toute indication de la présence d’une des affections énumérées dans la déclaration de santé de l’assurance maladies graves, par exemple :

  • Présence d’une masse non diagnostiquée au sein
  • Toux chronique
  • Présence de sang dans l’urine
  • Perte de poids inexpliquée
  • Douleurs thoraciques
  • Essoufflement
  • Difficultés d’élocution
  • Engourdissements
  • Paralysie
  • Maux de tête aigus
  • Apparition soudaine d’une vision brouillée

Vous n’êtes pas admissible à l’assurance maladies graves si vous avez présenté des signes inhabituels ou des symptômes qui n’ont pas encore fait l’objet d’un diagnostic ou si vous avez reçu le diagnostic d’une affection mentionnée dans la déclaration de santé.


Par « signes et symptômes », on entend toute indication de la présence d’une d’une maladie cardiovasculaire énumérée dans la déclaration de santé de l’assurance maladies graves, par exemple :

  • Douleurs thoraciques
  • Malaise thoracique pouvant se prolonger dans les bras, le cou ou la mâchoire
  • Pouls irrégulier
  • Essoufflement
  • Sueurs froides
  • Nausée
  • Étourdissements

Ces symptômes peuvent néanmoins être causés par d’autres affections qu’une maladie cardiovasculaire. 


Par « consultation médicale », on entend les rendez-vous avec un médecin ou un praticien de la santé pour l’examen de signes ou de symptômes se rapportant aux affections nommées dans la déclaration de santé de l’assurance maladies graves. Les examens médicaux réguliers que l’on subit même en l’absence de ces signes ou symptômes ne font pas partie de ce type de consultations.


Dans la déclaration de santé de l’assurance maladies graves, par « tests anormaux », on entend des tests qui donnent un résultat « positif » ou qui nécessitent d’autres tests ou examens, ou encore qui mènent à de nouvelles consultations, par exemple :

  • ÉCG positif 
  • Épreuve d’effort positive
  • Radiographie pulmonaire positive
  • Test d’APS élevé
  • Mammographie positive
  • Test de glycémie sanguine élevée
  • Colonoscopie positive

Les tests donnant un résultat « négatif » ou normal, qui ne requièrent aucun examen supplémentaire et qui sont prescrits à des fins de diagnostic ou dans le cadre d’un examen médical régulier ne font pas partie de cette catégorie.


Vous pourriez y être admissible. Vous n’y êtes toutefois pas admissible si vous avez subi un électrocardiogramme donnant un résultat anormal, reçu un diagnostic ou présenté des symptômes d’une maladie des artères coronaires, d’un infarctus, d’un accident vasculaire cérébral ou d’un accident ischémique transitoire, ou subi une chirurgie cardiaque.


Vous pourriez y être admissible. Vous n’y êtes toutefois pas admissible si vous avez subi un électrocardiogramme donnant un résultat anormal, reçu un diagnostic ou présenté des symptômes d’une maladie des artères coronaires, d’un infarctus, d’un accident vasculaire cérébral ou d’un accident ischémique transitoire, ou subi une chirurgie cardiaque.


Par « signes et symptômes », on entend toute indication de la présence possible d’une maladie grave ou d’une affection sous-jacente. Vous n’êtes pas admissible à l’assurance maladies graves si vous avez eu des « signes ou des symptômes » liés à l’affection indiquée, même s’ils n’ont pas encore été diagnostiqués par un médecin, ou si votre déclaration de santé fait état d’un problème de santé.


Un problème de santé préexistant s’entend d’une maladie ou affection pour laquelle une personne a montré des « signes » ou présenté des « symptômes », s’est fait prescrire des médicaments ou a pris des médicaments, a reçu un diagnostic, a été traité ou hospitalisé au cours des 24 mois précédant immédiatement la date d’effet de la couverture du contrat.


Non. L’assurance maladies graves couvre uniquement les cancers mettant la vie en danger. 


Non. Pour être considéré comme non-fumeur et avoir droit à une réduction de taux, vous devez être en mesure de déclarer que vous n’avez pas consommé de produits du tabac, de produits de désaccoutumance au tabac ou de marijuana au cours des 12 derniers mois.


Vous pouvez, en tout temps, envoyer une demande de résiliation par écrit à Manuvie. Si vous demandez une annulation dans les 30 jours suivant la date de réception de votre contrat, vous serez intégralement remboursé.

En savoir plus